Rassurez-vous: perdre un peu ses cheveux tous les jours est un phénomène normal. Ce phénomène devient particulièrement important dans certaines périodes de la vie comme après un accouchement, ou à certaines saisons, comme au printemps: c’est l’effluvium télogène. Il s’agit d’une entrée prématurée en « fin de vie » des cheveux, donnant une chute temporaire . Il est aussi fréquent après avoir subi un traumatisme physique (acte chirurgical…) ou psychologique.

Cette chute saisonnière doit s’atténuer en trois mois et être rapidement accompagnée de repousse, sinon votre médecin cherchera une pathologie sous-jacente (carences, problème thyroïdien…).

Et pour les impatients ou impatientes qui souhaitent stopper immédiatement cette chute et voir rapidement repousser leurs cheveux, vous pouvez vous faire aider de compléments alimentaires mais surtout de séances de mésothérapie du cuir chevelu (également efficaces dans l’effluvium de la ménopause). Parlez en à votre médecin!