Visage

La demande esthétique actuelle est de retrouver un visage reposé,naturel et restant expressif. L’art de rajeunir sans excès est une médecine esthétique préventive adaptée à tous les stades du vieillissement. Les possibilités techniques actuelles en médecine esthétique sont nombreuses et permettent de s’adapter individuellement à chaque demande.
Du peeling superficiel "coup d'éclat" pour un événement ponctuel au peeling plus profond pour combattre les tâches et les ridules, le Dr Lemonnier saura vous conseiller en fonction de votre type de peau et de vos attentes, en tenant compte de votre stade d'héliodermie.
  • Stade 1 : discrète anisotropie (trouble du grain de peau)
  • Stade 2 : petites dyskératoses (trouble de la rugosité), premières rides superficielles, anomalies vasculaires et pigmentaires légères
  • Stade 3 : dyskératoses marquées , rides moyennes, anomalies vasculaires et pigmentaires marquées
  • Stade 4 : dyskératoses et cancers cutanés de type carcinomes, rides profondes, teint jaunâtre, anomalies vasculaires et pigmentaires importantes.
  • Mécanismes d'action des peelings

    L’acide glycolique
    Utilisé dans les peelings superficiels
    Impact sur l’héliodermie de grade 1 et ses effets se concrétisent sur les altérations épidermiques texturales et pigmentaires (épithélides, lentigines)

     

    L’acide trichloracétique (TCA)
    Utilisé dans les peelings moyens
    Impact sur l’héliodermie de grade 2 et 3 et ses effets se concrétisent sur le derme papillaire (rides, lentigines séniles et kératoses actiniques)

     

    Le Phénol
    Utilisé dans les peelings profonds
    Impact sur l’héliodermie de grade 4

Les injections d’acide hyaluronique sont utilisées dans le traitement du rajeunissement ou de l’embellissement du visage, quelque soit l’âge du sujet.
Cette technique d’injection permet de restaurer les volumes perdus ou de corriger des contours disgracieux, des pommettes vieillissantes, les rides du sourire… Les résultats sont immédiats mais partiels, ils sont définitifs au bout de 10 jours, et durent entre 12 et 24 mois selon les zones.
Cette molécule est également très intéressante sur un décolleté vieillissant.
Efficace et rapide, le microneedling emploie un stylo constitué de microaiguilles ; la peau est piquée des centaines de fois, régulièrement et sans grande douleur. Ce traitement innovant, sans éviction sociale induit une dermorestauration progressive qui s’exerce sur les fibres dermiques et élastiques et augmente le renouvellement cellulaire.
Dés la 1ère séance, la réparation cutanée démarre, et l’ensemble du processus de réparation tissulaire est optimisé, une néo-collagénose se produit (synthèse de collagène). Il faut généralement 4 séances espacées de 2 à 3 semaines, les résultats sont visibles progressivement et cumulatifs.

Les indications principales sont : le rajeunissement de la peau du visage, du cou, du décolleté, la réduction des ridules de la patte d’oie et de la zone péri buccale, la réduction des cicatrices d’acnée, la réduction des vergetures.

Le lifting facial non chirurgical par fils tenseurs est une nouvelle technologie médicale où de très fins fils résorbables de polydioxanone (PDO) – qui sont couramment utilisés en chirurgie – sont insérés dans des zones ciblées du derme d’un visage relâché, selon certains axes de tension, pour stimuler la synthèse locale de matrice collagénique et fibroblastique le long de ces fils et s’y substituer au bout de 4 à 6 mois lorsque les fils sont résorbés, produisant un effet tenseur naturel et durable de la peau pour encore 12 à 18 mois.

Lorsque la peau du visage se relâche, le visage prend la forme d’un V renversé, En revanche, lorsque la peau relâchée d’un visage est stimulée par ces fils tenseurs, elle se retend, permettant de restaurer les marqueurs de jeunesse d’un visage.

Face à la demande de plus en plus forte pour des techniques douces de Médecine Esthétique (non chirurgicales) visant à lutter contre les effets du vieillissement, le nombre et la qualité des matériaux injectables a considérablement évolué ces dernières années et leur utilisation est devenue extrêmement fréquente. Les fils tenseurs appartiennent à la classe des dispositifs injectables, leur mise en place ne nécessitant qu’une effraction minime.

Les peelings
Du peeling superficiel "coup d'éclat" pour un événement ponctuel au peeling plus profond pour combattre les tâches et les ridules, le Dr Lemonnier saura vous conseiller en fonction de votre type de peau et de vos attentes, en tenant compte de votre stade d'héliodermie.
  • Stade 1 : discrète anisotropie (trouble du grain de peau)
  • Stade 2 : petites dyskératoses (trouble de la rugosité), premières rides superficielles, anomalies vasculaires et pigmentaires légères
  • Stade 3 : dyskératoses marquées , rides moyennes, anomalies vasculaires et pigmentaires marquées
  • Stade 4 : dyskératoses et cancers cutanés de type carcinomes, rides profondes, teint jaunâtre, anomalies vasculaires et pigmentaires importantes.
  • Mécanismes d'action des peelings

    L’acide glycolique
    Utilisé dans les peelings superficiels
    Impact sur l’héliodermie de grade 1 et ses effets se concrétisent sur les altérations épidermiques texturales et pigmentaires (épithélides, lentigines)

     

    L’acide trichloracétique (TCA)
    Utilisé dans les peelings moyens
    Impact sur l’héliodermie de grade 2 et 3 et ses effets se concrétisent sur le derme papillaire (rides, lentigines séniles et kératoses actiniques)

     

    Le Phénol
    Utilisé dans les peelings profonds
    Impact sur l’héliodermie de grade 4

L'acide Hyaluronique
Les injections d’acide hyaluronique sont utilisées dans le traitement du rajeunissement ou de l’embellissement du visage, quelque soit l’âge du sujet.
Cette technique d’injection permet de restaurer les volumes perdus ou de corriger des contours disgracieux, des pommettes vieillissantes, les rides du sourire… Les résultats sont immédiats mais partiels, ils sont définitifs au bout de 10 jours, et durent entre 12 et 24 mois selon les zones.
Cette molécule est également très intéressante sur un décolleté vieillissant.
Le microneedling
Efficace et rapide, le microneedling emploie un stylo constitué de microaiguilles ; la peau est piquée des centaines de fois, régulièrement et sans grande douleur. Ce traitement innovant, sans éviction sociale induit une dermorestauration progressive qui s’exerce sur les fibres dermiques et élastiques et augmente le renouvellement cellulaire.
Dés la 1ère séance, la réparation cutanée démarre, et l’ensemble du processus de réparation tissulaire est optimisé, une néo-collagénose se produit (synthèse de collagène). Il faut généralement 4 séances espacées de 2 à 3 semaines, les résultats sont visibles progressivement et cumulatifs.

Les indications principales sont : le rajeunissement de la peau du visage, du cou, du décolleté, la réduction des ridules de la patte d’oie et de la zone péri buccale, la réduction des cicatrices d’acnée, la réduction des vergetures.

Fils tenseurs
Le lifting facial non chirurgical par fils tenseurs est une nouvelle technologie médicale où de très fins fils résorbables de polydioxanone (PDO) – qui sont couramment utilisés en chirurgie – sont insérés dans des zones ciblées du derme d’un visage relâché, selon certains axes de tension, pour stimuler la synthèse locale de matrice collagénique et fibroblastique le long de ces fils et s’y substituer au bout de 4 à 6 mois lorsque les fils sont résorbés, produisant un effet tenseur naturel et durable de la peau pour encore 12 à 18 mois.

Lorsque la peau du visage se relâche, le visage prend la forme d’un V renversé, En revanche, lorsque la peau relâchée d’un visage est stimulée par ces fils tenseurs, elle se retend, permettant de restaurer les marqueurs de jeunesse d’un visage.

Face à la demande de plus en plus forte pour des techniques douces de Médecine Esthétique (non chirurgicales) visant à lutter contre les effets du vieillissement, le nombre et la qualité des matériaux injectables a considérablement évolué ces dernières années et leur utilisation est devenue extrêmement fréquente. Les fils tenseurs appartiennent à la classe des dispositifs injectables, leur mise en place ne nécessitant qu’une effraction minime.